Nettoyage et entretien de sa crêpière

Exposée à différents facteurs (température, graisse, pâte à crêpe, etc.), la crêpière se doit d’être bien entretenue pour rester performante et durable. Un nettoyage s’impose également après chaque utilisation pour des raisons d’hygiène. Découvrez les bons gestes pour entretenir votre appareil comme il se doit. 

nettoyage crêpière

Le culottage : indispensable avant la première utilisation

Cette étape d’entretien d’une crêpière concerne spécialement les machines à crêpes à fonte non-émaillée et en acier rectifié, qu’elles soient classiques ou professionnelles. Le culottage consiste à rendre lisse et brunie la surface de la plaque de cuisson de la crêpière. Il est à réaliser une heure avant la cuisson.

  • Chauffer la plaque à 270 °C
  • Une fois cette température atteinte, verser une cuillère à soupe d’huile alimentaire et l’appliquer sur toute la surface de la plaque avec du coton. Vous remarquerez de la fumée, mais c’est tout à fait normal.
  • Chauffer la plaque jusqu’à obtention d’une pellicule brune sur sa surface. Cette opération dure 5 à 10 minutes et sera répétée 8 fois pour un culottage parfait.

À la fin du culottage, vous obtiendrez une plaque lisse recouverte d’un vernis marron foncé. Votre machine à crêpes est enfin prête pour une première utilisation. Sans cette étape de culottage, vous risquez d’avoir une fonte adhérente, car ce matériau est légèrement poreux. La matière grasse permet de réduire cette porosité en rendant la surface plus lisse pour une bonne cuisson de vos crêpes. Cette étape d’entretien vous évite aussi le bouillonnement de la pâte à crêpes en contact avec la plaque.

Le nettoyage avec une pierre abrasive

Au fil du temps, une crêpière très utilisée se retrouvera avec des résidus de pâte à crêpes et de matière grasse. Elles vont former des croûtes sur la plaque, ce qui affecte la qualité de votre appareil et l’aspect de vos crêpes. Vous aurez alors besoin d’une pierre abrasive pour éliminer ces résidus indésirables.

Il convient de décaper la plaque à chaud en faisant tourner la pierre sur toute la surface. Essuyez la plaque à l’aide d’un chiffon. Avant de réutiliser l’appareil, appliquez 2 à 3 couches d’huile. Cette étape de culottage reste indispensable pour avoir une surface lisse et non-adhérente.

La fréquence de ce nettoyage dépendra uniquement de vous.

Le nettoyage classique d’une machine à crêpes

Après la cuisson de chaque crêpe, pensez à nettoyer la plaque de cuisson avec un chiffon ou une boule de papier pour enlever les résidus. Vous pouvez aussi utiliser une spatule pour ce faire. Si vous avez fini toutes vos crêpes, attendez que la plaque ait refroidi pour la nettoyer avec une éponge humide (pas mouillée). Profitez-en pour nettoyer le corps de l’appareil à l’aide d’un simple coup d’éponge pour enlever toute trace de gras. Une fois la plaque sèche, appliquez une couche de graisse sur celle-ci, puis essuyez avec du papier essuie-tout ou du coton. Ça y est, vous pouvez ranger votre appareil.

L’importance du graissage

Le graissage de la plaque de cuisson d’une crêpière constitue un travail d’entretien important pour ce genre d’appareil. C’est pour cela que les fabricants ont conçu des tampons-graisseurs au design varié. Rappelez-vous que durant le culottage, vous devez répéter 8 fois le graissage de la plaque. Après chaque utilisation, vous pouvez laisser la couche de graisse et ne pas nettoyer à l’éponge. A la prochaine utilisation, il va toujours falloir appliquer une nouvelle couche de graisse (huile ou beurre fondu) avant de verser la pâte à crêpes.

Comme vous pouvez le constater, le nettoyage et l’entretien des crêpières reposent davantage sur le graissage que sur l’usage de l’eau et de détergent. Ainsi, vous prolongerez la durée de vie de votre appareil.